2 fich de trouvée

        
Form dialèctal ?ecaboui
Parfètment dialècta[əkabwi]
Ecrivment d l'ôterrECABOUI
Foulhard ?ecaboui (+)
Sortt gramaticalv.tr.
Françéezécraser
Artiq de lecçiqECABOUI. Écraser. On dit : Il est tombé, et il a le nez tout ecaboui.
Endret d'uzaïjRennes
Sourç doqhumentérr ?Liste alphabétique de quelques mots en usage à Rennes (Ille-et-Vilaine). In : Mélanges sur les langues, dialectes et patois (…) - Le Mière de Corvey, Jean-Frédéric-Auguste - 1831 - Paris : Bureau de l'almanach du commerce - ECRXT0001 - p. 249
Sortt de doqhumentEcrit - Document écrit
Aportou, -ouerrChubri
Limerot d fich151
Afichë toutt lé don·née
Afichë mein d don·née
Form dialèctal ?ecaboui
Ecrivment d l'ôterrEcabouir
Artiq de lecçiqv. a., écraser, aplatir. — Un couvreur est tombé du toit ; on l'a relevé tout écaboui. — Rabelais a dit escarbouiller, (bouleverser). On trouve aussi dans Pantagruel, cette phrase : « De mode elle lui cobbit toute la tête (c.-à-d. lui écrasa). Le bibliophile Lacroix traduit ce verbe cobbir par briser, nos verbes écabouir, égacher, sont plus expressifs, plus énergiques, et rendent mieux l'idée d'une tête aplatie, en marmelade. NORM, : écacher, écraser.
Endret d'uzaïjNon renseigné
Sourç doqhumentérr ?Dictionnaire des locutions populaires du bon pays de Rennes-en-Bretagne - Coulabin, Henri - 1891 - Rennes : Hyacinthe Caillière - ECLIM0001 - p. 139
Sortt de doqhumentEcrit - Document écrit
Aportou, -ouerrChubri
Limerot d fichAA0702
AvèrtismentLa fich-çi ée en·n atentt de tretment. Pourr nen savaer davantaïj, clliqée don ici.
Afichë toutt lé don·née
Afichë mein d don·née